La Galerie Mauricio Bergile
Un lieu d’art fondé par Inès Mauricio et Mackenzy Bergile
basé à Lorient. 

Leur démarche s’oriente vers un retour à des intentions et pratiques écologiques dans leur visée artistique. L’étymologie du terme “écologie”  provient du grec oîkos (maison, habitat) et logos (parole, discours). Il peut donc se traduire par "discours sur l'habitat" ou encore "science de l'habitat".  Et dans ce sens Mauricio et Bergile souhaitent questionner leur rapport à l’habitat et construire un réel discours sur celui-ci en lien avec le mouvement. Pour ce faire, quoi de plus réel que de construire ce discours dans notre leur propre habitat et l’ouvrir au monde pour que ce discours devienne dialogue.

Inès et Mackenzy pensent que les rencontres sincères se font lorsque la porte de nos intimités s’ouvre en toute bienveillance. C’est dans ce sens qu’ils ouvrent la porte de leur habitat comme un environnement propice à la création et à la liberté.

Ils définissent la galerie comme un passage prédisposé à l'intérieur
de leur habitat servant à la circulation du mouvement. A la recherche de sensation de contacts, de liberté et de sincérité, Ils expérimentent avec et pour le corps dans une démarche pluridisciplinaire. Le but de leurs recherches est d’affranchir les divers états du corps en mouvement, jusqu’à les laisser se soustraire dans un état d’éminence et de silence.

La vision de la galerie s’oriente vers un retour au précieux, à l’essentiel, créant ainsi un rapport écologique à ce qui l’entoure.

La Galerie Mauricio Bergile, un lieu qui contient du mouvement. 


photographie: Thomas Winter